Partagez | 

































 

 [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chevalier
Age : 25

Messages : 1551

avatar

Night Elensar
MessageSujet: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Dim 1 Jan - 22:22


Night avait eu des ordres - parvenus de manière indirecte mais ô combien élégante par un corbeau royal - de la part du seul chef de clan qu'il estimait. Zamatry Legna était du genre à être un peu trop cérémonieux: un mini sceau avait cacheté le minuscule ordre. Le lycanthrope se souvînt avoir rit à l'idée de faire partie de cette grande famille qui vivait des déboires avec des militaires de race humaine. Si ça n'avait tenu qu'à lui, cette petite gue-guerre aurait cessée depuis longtemps. Quelques gorges de mortelles déchiquetées et on en parlerait plus. Mais la politique est compliquée paraît-il et de fait, la situation n'était pas simple.
Parce que partir en mission lui semblait plus palpitant, il avait concédé à voyager un peu plus de dix jours pour rejoindre la Russie qui n'était pas la porte à côté. Et plus il avait avancé vers sa destination finale, plus le fait d'avoir laissé le coeur de l'Empire Allemand pour du froid glacial (le mot était faible) le faisait douter.
Ainsi eût-il la satisfaction d'apprendre qu'au lendemain soir de son arrivée était organisé un bal. Le timing parfait pour faire son entrée !

Si le Tsar Nicolas II jouissait des prestiges de son rang et profitait du Palais d'Hiver, la famille Legna, bien que perdue au fin fond de la neige pour des questions de discrétion n'avait strictement rien à envoyer à la poésie de l'être humain. Bien au contraire.
Night était entré dans l'immense résidence et dans la salle de bal de manière furtive. Le brouhaha, la musique et la masse qui danse dans des chorégraphies parfaitement synchronisés lui facilitèrent la tâche. Les grandes vitres qui délimitaient la pièce n'offraient plus aucun paysage si ce n'est le reflet de ces mondanités. La nuit étaient noire dehors. Et les flocons qui heurtaient le verre finissaient par fondre sous les candélabres. Les flammes des bougies étaient bleus. Toute l'atmosphère était dans les tons bleus ! Pourtant l'ambiance se voulait chaude. Néanmoins on ne pouvait y déceler que la froideur soviétique. Mais quelle belle froideur !





A bien y regarder, l'environnement dans lequel il venait de pénétrer n'était pas si différent du sien. Quoi que ce dernier était plutôt réputé pour sa chaleur. L'élégance restait la même.
Intrigué, il slaloma entre les personnes qui, bien que d'apparence humaine, ne l'était pas. La pâleur de la peau, la nuance de couleur si particulière dans les yeux...il en frissonna. Tellement de possibilités... Il nota également que la teinte des différents uniformes. Des couleurs froides. Finalement, qui étaient tout ces gens ? Des membres de la grande famille royale ? Des soldats ? Des alliés ? Des ennemis venus pour affaire ?
Mieux valait aller chercher l'objet de sa mission. Il traversa subtilement la foule pour s'approcher des deux trônes, dont l'un occupé évidemment, qui surplombaient toute l'assemblée.
Tout de même, rien ne pressait, et pour l'heure mieux valait observer. Le jeune homme, assez près pour ne pas être gêné par les festivités s'adossa à un pilier et se délecta à la fois du spectacle tout en surveillant la Maîtresse de maison. Pas de doute, au vu du physique, il s'agissait bien de la petite soeur de Zamatry. Il ricana intérieurement: bien sûr, qui d'autre oserait poser son postérieur à cet endroit là ? Il soupira. Jouer les babysitter pendant quelques temps, sans rémunération, quelle bonté d'âme ! Le Roi des Elfes - pas si elfe que ça d'ailleurs - n'avait rien à lui confier d'autre que de garder sa cadette ? Enfin "garder" n'était pas le mot. "Protéger" était le terme utilisé et encré sur le papier. Cette gamine paraissait s'en sortir très bien seule à organiser et contempler le spectacle !




Dernière édition par Night Elensar le Ven 13 Jan - 20:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Age : 22

Messages : 279

avatar

Angiela Legna
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Lun 2 Jan - 1:29

Être droite, souriante, respectable, mais surtout alerte. C'était un peu ce que lui avait dit son grand frère, alias Zamatry, le roi des elfs et blablabla, avant son départ pour une affaire urgente. Ce soir, le royaume accueillait bon nombre de ses partenaires d'affaires, ainsi que duc, duchesse et plus encore de d'autres royaume. La jeune Legna n'avait nullement sa place dans ses lieux. Elle n'avait jamais voulu vivre cette vie de monarque. Elle avait tout fait pour s'éloigner de son devoir de princesse, mais ce soir, elle avait été piégé. Piégée par son propre frère qu'il l'avait invité soi-disant pour lui offrir un cadeau, mais pour en fait lui offrir une magnifique robe d'un bleu royale incrusté de pierre, drapé de soi blanche, dos nus, corset et collet monté jusqu'au cou, pour ne pas offrir une vue délectable aux personnes de mauvaises pensées. Ça aurait pu être super, si ce n'avait pas été un cadeau empoisonné. Il lui avait fait essayé et avait quitté les lieux en lui rappelant les dites coutumes, sans comprendre, Angie était sorti de la penderie, son frère disparu des lieux, laissant comme seul témoins, le majordome et la femme de chambre lui expliquer la situation de cette stupide soirée qui avait lieu le soir même.

- Smeshnoy...

Marmonna t-elle silencieusement après un long soupire dès peu subtile. Elle ressemblait davantage à une poupée qu'une dame. Les gens pouvaient bien ne pas la prendre au sérieux. Zamatry avait toujours très bien joué le rôle du grand frère protecteur, mais adorait tout autant préserver le rôle de la petite enfant de sa jeune soeur. Elle était pratiquement majeur et avec les folies de son grand-frère, il n'était pas possible de se faire respecter comme une adulte.

Angie croisa les jambes, observant les gens parler, boire et danser. Un homme vêtu comme un pingouin vint près d'elle. Un simple serviteur. Embaucher ici pour la soirée pour servir et s'assurer que l'alcool coule à flot auprès des invités. Elle releva les yeux vers lui sans même y prêter plus d'attention. Chacun d'entre eux portait un masque de velours noire accompagné de pierres d'un bleu brillant comme la mer. L'excentricité était une chose que même Zamatry pouvait se permettre de faire pour divertir les gens. L'homme lui tendit un verre, du rosé. Dans un instant d'hésitation entre le oui et le non, elle finit par fléchir et prendre le verre, accompagné d'un simple signe de la tête comme remerciement.

Cette soirée était des plus ennuyeuses, elle priait pour que celle-ci se termine rapidement, ou que mieux, quelques choses arrivent. Une chose distrayante, amusante, pas nécessairement pour la faire rire, mais juste pour la sortir de cette ennuie mortel. Tournant la tête un peu vers la droite, elle ravala sa salive, contenant l'envie de se lever et tout simplement partir vers sa bibliothèque, prendre un livre, écouter du violon, boire du thé et s'endormir au coin de la cheminée. Elle se devait de l'avouer, c'était un luxe qu'elle n'aurait jamais pu se payer si ce n'était du rôle qu'elle avait dans se pays. Une poupée russe avec une couronne sur la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier
Age : 25

Messages : 1551

avatar

Night Elensar
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Lun 2 Jan - 2:42


Night venait de piquer une coupe de champagne sur un de ces serveurs qui passait, impassible derrière un masque aux allures vénitiennes. Un peu plus et on se croyait au bal des vampires. Heureusement que les invités qui dansaient et riaient semblaient respire la joie de vivre et l'insouciance. Vu le temps qu'il passerait à surveiller la petite soeur de Zamatry - dont il ne connaissait d'ailleurs même pas le prénom -, il pouvait s'octroyer un peu de bon temps !
Le jeune homme, fidèle à lui même scruta la salle. La Russie...et ses jeunes femmes blondes ou aux cheveux très clairs du moins... Il grogna et marmonna en engloutissant sa coupe, les autres n'étaient pas jeunes - quoi que cela ne l'arrêtait pas forcément - ou n'avait pas un visage...harmonieux. Il avait un faible pour les brunes et aucune d'entre elles n'étaient à sa convenance. Un comble pour un événement pareil ! Il aurait dû faire un détour par la Hongrie. Tant pis.





D'un geste las il posa son verre sur le plateau qu'un autre serveur faisait tournoyer avec un mélange assez impressionnant de désintérêt et de souci du détail. Le loup ajusta son uniforme et se lança, gravant les quelques marches pour finalement être au garde à vous et de s'incliner avec une rigueur protocolaire: un bras rangé dans le dos, un autre ramené vers son torse. Il ne s'agenouillait pas, et pour cause il lui sembla que cela n'était plus nécessaire depuis la fin du Moyen-Âge !
Au juste, comment devait-il l'appeler ? Il l'interpella d'une voix naturelle.

Mademoiselle...

Ce n'était qu'une gosse. Une gosse noyée dans un faste assourdissant.

En se redressant il fit un ou deux pas de plus, se fichant totalement de l'éventuelle autorisation qu'il devait attendre. Il garda toute fois une certaine distance qui, en amour comme en pinaillement de bienséance, se devait être respectueuse. Il tendit sa main avec délicatesse.

Que diriez-vous de danser un peu ?

Faire mumuse pour l'occuper lui (et elle aussi parce que qui voudrait rester percher là ?) tout en l'ayant, elle, à l'oeil, était un excellent compromis. De plus, il appréciait beaucoup la danse, c'était à ses yeux un instant bien plus magique que la poussière de fée et il était persuadé que la valse serait à tout jamais l'illustration parfaite d'un tel moment. Encore fallait-il trouver corde à son arc.
Avec un sourire étrangement rassurant mais pourtant digne d'un vrai psychopathe, Night sonda la jeune fille aux allures de poupées de porcelaine. Il avait beau admettre que ces jouets là étaient magnifique, il y trouvait quelque de profondément angoissant. Espérons que son contrat de babysitter ne devienne pas cauchemardesque. Que pouvait-elle craindre après tout ?


Dernière édition par Night Elensar le Ven 13 Jan - 20:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Age : 22

Messages : 279

avatar

Angiela Legna
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Lun 2 Jan - 3:58

Angie avait la tête ailleurs, elle était enfermé dans ses pensées, s'imaginant dans sa grande bibliothèque de marbre et de bois de bouleau, thé à la main et livre dans l'autre. Elle pouvait presque sentir l'odeur des canneberges et de l'orange. Ça lui humidifiait la gorge, lui donnant l'eau à la bouche. Alors qu'elle était dans un autre monde, elle n'avait pas prêté attention à l'individu qui c'était approché d'elle. Les premiers mots qu'il eut prononcé, ne parvint pas à la sortir de sa transe, c'est uniquement au mot ''danse'' que la jeune fille retourna la tête pour l'observer. Dans un premier temps, elle ne fit pas attention à la question qu'il venait de lui poser, dans un deuxième, elle l'observa de la tête au pied. Il était grand, brun, un teint foncé, des yeux d'un bleu perçant et une chaleur invisible à l'oeil nu, mais présente dans l'air. C'était forcément un jeune homme avec le sang chaud.

- A kakoy byl vopros?

Elle n'avait pas comprit la demande du garçon. De plus après mur réflexion, elle se dit que celui-ci ne parlait pas le russe, y optant pour la langue que tout les elfes connaissaient.

- Vous pouvez répétez je n'ai pas très bien compris ?

Sa voix était mielleuse, adulte, malgré ses airs d'enfant. Et ses yeux, que dire, il était d'un rouge si vif, que s'en était presque effrayant. C'était un peu là qu'on comprenait que ce n'était pas qu'une simple poupée russe ou encore une poupée en porcelaine, mais avec une peau aussi douce et pâle que le lait, les préjugées était facile. Elle perdit sa posture en un instant. Jambes ramené l'une contre l'autre, le corps légèrement appuyé vers l'avant. Elle semblait prise de curiosité par cet homme. Une anomalie dans un dessin. Il était comme la couleur sur une toile monochrome. Comment n'avait-elle pas remarqué sa présence plutôt. Elle se leva. Elle senti des regards se posé sur elle, mais ne pouvant pas cesser d'observer le garçon, elle s'avança d'un pas, descendant d'une marche. Bien qu'il était un peu plus bas sur les pieds d'estrades, il restait tout de même plus grand qu'elle. Une évidence alors qu'on ne fait pas plus d'1m55, la majorité des gens sont plus grand que soi. Elle remarqua après un moment, qu'elle n'avait pas décroché de son air surpris et cligna quelques fois des yeux avant de voir la main du jeune homme. Elle regarda autours, tous la regardaient. Elle ne pouvait pas resté là comme ça. Jamais, elle ne vivait ce genre de situation. Sous un léger mouvement de recule, la coupe de vin qu'elle avait en main, glissa pour venir rencontrer le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier
Age : 25

Messages : 1551

avatar

Night Elensar
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Lun 2 Jan - 15:59


En s'approchant de la seule représentante de la famille royale, Night avait réussi à attirer les regards. Tant mieux. L'art de fustiger la foule avec une attitude arrogante et désinvolte serait la première leçon qu'il offrirait à cette petite qui, visiblement, n'avait aucune expérience et semblait peu à l'aise avec les mondanités. Son frère ne lui avait donc rien enseigné ? Le lycanthrope se mit à maudire Zamatry.
Très vite il se sentit stupide. Il ne s'était ni exprimé en russe, ni en elfe. Des siècles de déocuvertes et d'apprentissage lui avait permis d'apprendre quelques bases rudimentaires de quelques langues auxquelles ils avait daigner s'intéresser.
D'un geste vif, il rattrapa le pauvre verre que la maladroite, probablement surprise qu'on lui prête attention, avait fait glisser des mains. Si l'objet était sauf, quelques gouttes du liquide qu'il contenait s'étaient échappées. Un serveur accouru aussitôt. Night posa le verre sur le plateau. Hocha la tête alors que le serviteur attendait un mot pour s'accroupir et nettoyer avec un espèce de flegme élégant.
Pour faciliter la tâche, Night se plaça à côté de la jeune princesse, lui prit la main et se pencha à son oreille tout en l'entraînant vers la foule, prenant de descendre les escaliers avec délicatesse.

Как насчет танцев?

Il changea pour un registre elfique.

Nous pouvons parler ainsi mais le russe n'est pas désagréable au palet.

Il lui lança un grand sourire, les yeux pétillants. A vrai dire, peu importe la réponse qu'elle comptait lui donner, elle n'avait plus vraiment le choix. Et comme pour sceller la situation, le jeune homme livra une confidence à l'abri de toute oreille indiscrète:

C'est ton frère qui m'envoie.

Cette soudaine familiarité était surtout pour casser ce style protocolaire qui guindait cette pauvre petite. Et éventuellement la rassurer ? Son ego entrait en ligne de compte également. Il n'était pas un de ces sous-fifres. Il ne la servait pas. Il voyait sa mission comme un service à rendre. L'aîné Legna savait pertinemment quel genre de tempérament le lupus avait. Et s'il était apte à faire preuve de discrétion, il ne fallait pour autant pas lui demander de jouer le petits chien de garde bien obéissant.


Dernière édition par Night Elensar le Ven 13 Jan - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Age : 22

Messages : 279

avatar

Angiela Legna
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Mar 3 Jan - 6:34

Revenant à nouveau à elle même, elle avait l'impression que les choses s'étaient déroulées beaucoup plus vite que prévu. Ses mains se posèrent sur un avant-bras. Cet homme était maintenant très proche d'elle.  Beaucoup trop pour un simple inconnu. Ça façon d'être n'était nullement familière, mais semblait davantage protocolaire. Près de lui, elle senti une chaleur effroyable.  Ce qui semblait à première vue insupportable se transforma rapidement en sentiment de protection et de réconfort.  Le parfum se dégageant de celui-ci aussi ne l'a laissa pas sans réaction.  
" C'est ton frère qui m'envoie "

Ah, c'était dont ça.  Angie pressa davantage ses doigts fins sur l'avant bras de son soi-disant protecteur. 

- Vous êtes un loup.  Un prédateur. Un homme de meute ou plutôt solitaire. Un Elensar si je ne m'abuse ?

Le rapprochement avec cet homme la rendait mal alaise pendant un instant. Sentiment bien étrange.  Elle prit un peu de recule pour lui faire face et discuter de façon pour approprié. De nouveau en russe elle s'exprima. 

- Finalement je n'étais qu'un simple appât pour mon frangin.  Ce n'était pas un réel cadeau... 

Un léger regard triste, elle lâcha le regard de son interlocuteur. 

- Je veux bien de cette danse. 

Dit-elle en elfique cette fois-ci. Elle avait attiré beaucoup l'attention sur eux deux. Elle rassura la foulée d'un signe de tête.  Ceux-ci applaudissant encore l'exploit rapide sur la réception de la coupe de rosé que notre charmant... Se devrait-elle d'avouer... héros avait fait.  Glissant l'index de l'avant bras, jusqu'à sa paume, elle y glissa les doigts avec une certaine maladresse. 

Non elle ne connaissait pas plus que cela les coutumes. Elle avait tout perdu ... tout son savoir, l'apprentissage durant sa jeunesse. Disparu durant son accident. Il ne restait que quelques traces de son pouvoir, sa passion pour les échecs et son talent pour le violon et le piano. La pauvre déchu en était revenu au stade de pauvre  empotée.   Ce n'était pas faute d'avoir tenter de lui faire de nouveau apprendre les bases, mais c'était d'un réel ennuie pour la jeune fille, en plus d'être pénible de ne rien retenir et d'accomplir. Le rôle de monarque, princesse ou autre tralala de ce genre n'était plus fait pour elle.. et ne le serait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier
Age : 25

Messages : 1551

avatar

Night Elensar
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Jeu 5 Jan - 18:25


Night eut un sourire satisfait, il ne faisait plus guère attention à cette foule ennuyeuse.

Ta perspicacité ne m’impressionne pas plus que cela. La réputation devance souvent le principal intéressé.

Peut-être avait-il pris un air plus arrogant et cassant que prévu. En réalité, il avait surtout conscience d’être populaire, principalement au sein du clan des Elfes. Le mot populaire avait son lot d’avantages et d’inconvénients. Opportuniste, il n’en tirait aucun plaisir, simplement quelques menus occasions de s’amuser.
L’innocence et la naïveté qui émanaient de cette petite fille, qu’il tenait avec délicatesse - non pas pour la protéger mais pour s’en distancier -, le rebutait beaucoup. Comment peut-on prétendre à être une future Reine avec cette aura fleur bleue ?
Au milieu des danseurs, le loup se positionna face à la jeune fille, droit, enroulant un bras autour de la taille frêle.

L’art de la danse est essentiel. Cela en dit long sur une personne.

Il baissa la tête pour indiquer à sa partenaire les mouvements à suivre en les pratiquant lentement...

1...2...3... 1...2...3...

Il alla crescendo, jusqu’à se caler sur le rythme de la musique. Attentif aux maladresses ou au don de la petite Legna, il serait là pour lui inculquer au moins quelque chose qu’il estimait sincère. La cadence prise, il entama son cours improvisé, se substituant

Maîtrise ton image. La réputation que tu construis est une arme que tu donnes à la foule. A toi de faire en sorte qu’elle soit factice. Leur faire croire qu’ils sont tout puissant pour mieux les contrôler.

Il regarda autour d’eux. Tout le monde semblait profiter de l’événement. Sourire, rires, chuchotements, regards de commères, échanges complices. En réalité tout n’était qu’hypocrisie et bien séance. Il se demanda lequel de ces clowns étaient à l’origine des inquiétudes du Roi.

Ne sois pas apeurée par la tâche. Les femmes sont particulièrement douées pour ce genre d’exercice. Il faudra simplement faire preuve d’exigence envers les autres et toi-même. Toujours. Tout le temps. Et ne jamais fléchir.

Voilà pourquoi il les admirait et les aimait temps au travers des siècles...

Sauf une fois. Une seule. Où tu auras le droit à une trêve. D’ailleurs, cela fait peut-être déjà probablement partie de tes préoccupations d’adolescente !

Il ne développa pas plus. Il n’avait pas encore eu l’expérience pour savoir si ce qu’il allait dire était valable ou non. Peut-être plus tard. S’il ne trouvait un autre sujet de conversation avec elle.


Dernière édition par Night Elensar le Ven 13 Jan - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Age : 22

Messages : 279

avatar

Angiela Legna
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Ven 6 Jan - 22:15

D'un pas de trop, Angie lui écrasa la pointe du pied de son talon. D'un geste volontaire ou accidentelle ? Il parlait trop et lui donnait l'impression d'être avec un de ses nombreux professeurs.

- Finalement je ne suis qu'un appât.

Elle n'avait pas pesée sur le mot et n'avait encore moins poursuivit la conversation sur l'éthique qu'elle devait avoir en face des gens. Être craint des gens, être une menace... Non. Elle ne voulait pas être une dictatrice.

Changement de registre, le prochain morceau s'enchaînant... Le regard froid de la jeune femme se ferma. On ne pouvait lui en vouloir, elle avait le coeur froid. Froid comme ses montagnes et ses vallées dirigés par sa famille depuis des lustres... Sa famille, une autre chose qui sonnait amer dans sa bouche. Elle ne connaissait pas son paternel. Sa mère décédé et avec une perte de mémoire, impossible de se rappeler des traits de son visage, aucune soeur, seulement un frère absent et pré-occupé par des folies de jeunesses ou pour diriger le peuple. Elle était un amusement de plus.

Sa main trembla et vint serrer plus fortement contre son compagnon de danse.

- Pardon.

Elle s'excusa et prit son congé sans le demander, quittant le centre de la pièce, zigzagant entre les autres couples qui dansaient. Sautant à cloche pied pour retirer ses souliers, deux hommes lui ouvrirent la porte pour sortir de la salle, la suivant et laissant les invités seuls à eux même.

Lançant ses souliers contre un valse, il éclata. La jeune fille s'arrêta dans son élan et se retourna pour voir les bris au sol. De la terre, de l'eau et des lys blanc... Elle lâcha un rire. Elle préférait les rose bleu. Cadeau des invités ! Ce n'était pas la première fois qu'on lui envoyait un présent. Cadeau pour la princesse... Cadeau pour la soeur de Zamatry... Cadeau pour la future reine... Jamais un cadeau pour Angie. Personne ne la connaissait. Tous l'identifiait par son rôle de soeur ou d'héritière de la famille Legna. Jamais personne avait prit la peine de vouloir la connaître. C'était peut-être là, la raison de toute sa froideur. Elle ne laissait pas les gens s'approcher d'elle sans craindre qu'ils ne soient près d'elle que pour les bénéfices. Elle aimait mieux la solitude, sa bibliothèque, les livres.

- Vous souhaiterez aux invités une bonne soirée, je vais me coucher.

Que de mensonges, elle allait dans sa bibliothèque. Elle emboita le pas, mais une main l'agrippa vivement par le poignet et une seconde contre la bouche directement, la plaquant au sol. Elle n'avait pu répliquer, dire quoi que ce soit. Une troisième main attrapa son autre main et les ligota dans son dos. Elle relâcha un gémissement, se tortillant pour les empêcher d'en faire plus, quelques soit leur intention. Elle réussit à se tourner sur le dos et en repousser un avec les pieds. Elle eut un sourire mesquin, mais son petit moment de fierté lui fit vite enlever lorsque le second lui administra une gifle à la figure. Ce petit geste, laissa Angie de glace, regardant le monstre qui venait de toucher sa peau de porcelaine. Les yeux brillants, elle avait un regard qui voulait tout dire. L'homme ne se laissant pas faire, la releva et la plaqua contre le mur, posant un scotch sur ses lèvres, recouvrant l'extrémité d'une joue à l'autre. Elle le regarda toujours dans un regard noir, prête à lui mettre un coup de tête, mais il s'empressa de poser une lame contre sa petite gorge.

- Chut...

Angie ne put s'empêcher de déglutir, malgré sa ténacité à ne pas vouloir montrer sa faiblesse. Elle observa à sa droite, les gardes étaient au sol et les portes étaient fermés. Seul un oreille fine aurait pu entendre ce qui c'était passé. De plus, avec l'orchestre de l'autre côté, il y avait encore moins de chance... La lame de l'homme se promenait près du visage de la Legna, elle grognait.

- L'empire va s'écrouler...

D'un coup de genou dans le ventre, Angie plia en deux, tombant au sol. Le premier homme aida le second à se relever, parlant d'une chose très peu audible. Elle vit les pieds de ses attaquants s'approcher. L'un deux la prit sur son épaule tel un vieux sac à patate. Sa tête chancelait de gauche à droite et le sang lui montait déjà à la tête. Ses propres mots lui revint à la tête... Que les gens ne la connaissaient pas et ne se souciait pas d'elle... Ils étaient là pour le bénéfice... Personne ne s’apercevrait de son absence avant un moment. Elle releva du mieux la tête... Non, personne.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier
Age : 25

Messages : 1551

avatar

Night Elensar
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Dim 8 Jan - 23:20


Night ne se permit aucun jugement quant à la maladresse de sa partenaire - qui finalement fît éclater sa crise existentielle d’adolescente au beau milieu des invités. Et se permit en plus de fuir. Résultat ? Des yeux effarés et une légère sensation d’amusement. Lorsque la principale intéressée eut quitté les lieux, le long silence demeurait et Night ne se sentit pas à l’aise. Il lança un grand sourire à l’assemblée, feignant la courtoisie en utilisant la traditionnelle excuse :

Mademoiselle Legna est quelque peu fatiguée, trop de champagne sans doute. Elle est allée se reposer dans ses appartements. Elle vous convie à poursuivre la fête !

Il agrippa une flûte de champagne et la leva vers les invités. Par miracle l’événement reprit bon train et il put sortir sans vraiment attirer l’attention. Il était chargé de veiller sur la jeune femme, c’était un ordre. Evidemment, il se doutait que l’excuse « je vais me coucher » n’était qu’un prétexte, mais comme il avait un train de retard, le loup dû se servir de son odorat pour suivre sa protégée. Pour son plus grand malheur - enfin dans le contexte, heureusement - c’était le genre de soirée où les gens aimaient se parfumer. Facile de les repérer donc !

* * *

Fracas. Sa botte s'écrasa contre la porte qu'il valdingua contre le mur dans un claquement sourd.
Pas besoin d'une minute de réflexion pour comprendre. En une fraction de seconde il se retrouva à la hauteur du problème. Déjà des problèmes. D’un geste las, le jeune homme tapota l’épaule de l’assaillant qui portait le sac à patates royal. Surpris, lui et son compagnon, ils stoppèrent leur petite marche, se retournèrent, plutôt imposants.
Technique 1 : balancer le champagne dans les yeux du deuxième gus qui est libre de te sauter dessus.
Technique 2 : briser la flûte en deux à mi-pied.
Technique 3 : lancer la première partie dans la jugulaire de l’aveuglé.
Technique 4 : flanquer l’autre moitié dans la tempe du gus le plus baraqué.
Technique 5 : récupérer la demoiselle sur son épaule avant que le gaillard n’atteigne le sol.
Le loup se délecta de ce magnifique bruit de pénétration sanguinolente issue d'une danse presque aussi élégante que la valse. Ses yeux bleus nuits luisaient d’envie de faire une véritable boucherie, mais il se contint. Il était en présence d’une petite once d’innocence. La musique de fond, un peu étouffée par les murs et les portes, l'avait quelque peu transcendé. Son ton familier "je m'enfoutiste" refit son apparition:

Décidément. Si j’avais su que t’avais pas encore fait ta crise d’ado et que j’allais devoir recaler les bad boys...j’aurais demandé une compensation financière à ton frère !

Il éclata de rire, prenant tout cela à la légère. Et pour cause, il n’avait pas daigné faire en sorte d’en garder au moins un en vie pour le questionner par la suite !
Il profita du fait que la demoiselle soit encore saucissonnée pour lui faire la morale tout en lui donnant une tape sur les fesses. Il s’étonna de la fermeté de celles-ci et eut un rictus un peu pervers sur les bords.

J’sais pas c’qu’ton frangin mijote et franchement, j’m’en fiche comme pas possible. L’essentiel c’est de te protéger, d’accord ? Ah au fait. Moi c’est Night.

Il s’arrêta, la posa sur un fauteuil au fin fond du couloir et s’employa à la détacher délicatement. Il eut un instant d’hésitation quant au scotch sur sa bouche...m’enfin...il retira la feuille collante avec le plus de douceur possible.

Est-ce que ça va ? Tu sais ce que ces brutes te voulaient ?

Pas très intelligent le loupiot. Il aurait pu avoir l'idée tout à fait raisonnable de se maîtriser ! Il regarda la jeune fille avec un air profondément sérieux et peut-être même légèrement inquiet, s’accroupissant face à elle, entre ses jambes.

T’es blessée ?


Dernière édition par Night Elensar le Ven 13 Jan - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Age : 22

Messages : 279

avatar

Angiela Legna
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    Mar 10 Jan - 20:40

Les actions du garçon avaient été si rapide. Angie s'attendait à toucher le sol violemment, mais avait finit par atterrir aux creux des bras du Elensar. Un bruit lourd, le cadavre de l'un des deux hommes tomba au sol. D'un regard surpris, Angie fixa le sang qui s'écoulait comme une chute du cou du cadavre. Elle s'agita un moment, montée d'adrénaline peut-être ? Faut-il croire que son ''héro'' n'en eut rien à faire. Il l'a déposa sur une chaise un peu plus loin, l'interrogeant et s'assurant qu'elle n'avait rien de cassé. Angie garda un regard brillant et avertit sur lui.

J’sais pas c’qu’ton frangin mijote et franchement, j’m’en fiche comme pas possible. L’essentiel c’est de te protéger, d’accord ? Ah au fait. Moi c’est Night.

Elle aurait bien aimé lui répondre son nom, mais elle se doutait qu'il le connaissait déjà et de plus, avec le morceau de ruban sur les lèvres, elle ne pouvait pas prononcer autres choses que des gémissements. Angie glissa son regard sur les mains du dénommé Night, qui avançait pour lui retirer les liens dans son dos. Restant calme, elle le laissa poursuivre.

Est-ce que ça va ? Tu sais ce que ces brutes te voulaient ?

Sans répondre, ni bouger, elle remonta simplement son regard et fixa ses yeux bleu. L'éclairage lunaire de la fenêtre derrière elle, les rendaient encore plus beau et plus brillant. Elle décontracta les épaules et posa les mains entre ses cuisses. Son regard divagua. Comment pouvait-elle savoir ce qu'il lui voulait ? Probablement la même chose que tous. L'argent, Le pouvoir, la destruction... Tout ses gens ne cherchant que l'obtention des biens des autres et d'être les plus fort... Peut-être que ce n'était pas la raison de ses hommes... Mais c'était ce qu'Angie s'imaginait.

Night retira le scotch de ses lèvres, à peine eut-il retirer sa main, que des larmes lui glissèrent sur les doigts. Angie pleurait... Non pas de tristesses, ni de peur, mais de rage. Elle sera davantage les cuisses contre ses mains. Elle retenait sa colère en serrant les dents. Elle en avait marre de tout cela. À ce même moment, la lune fût caché par les nuages, le peu d'éclairage dans la pièce était les flammes bleus des chandeliers de cristal qui vacillaient. On pouvait encore entendre les violons et le piano jouer de l'autre côté.

- J'en ai marre... Cette guerre entre les gens... Les dictatures... Cette perte de mémoire ...


Elle releva ses yeux rouge contre le regard de Night. Les flammes des chandeliers devinrent en même temps plus forte, la température plus froide.

- Pourquoi ... Juste pourquoi... Les gens sont des menteurs, des profiteurs, des manipulateurs et sont égoïstes.

Elle vint joindre ses mains dans sa chevelure et tira sur les épingles pour défaire sa coiffe, laisses ses cheveux tomber en cascade le long de son dos, lui arrivant pratiquement aux fesses.

- Je ne veux pas rester ici, je veux découvrir le monde... M'enfin. Tu dois croire que je suis une vraie gamine. Merci de ton aide... Night.

Elle réalisa qu'elle avait parlé de tout et de rien, de n'importe quoi et de choses sans importance devant lui. Des choses qu'elle n'avait jusqu'à présent, gardé que pour elle. Elle passa d'une émotion à une autre et se mit à rigoler en essuyant les larmes aux coins de ses yeux. Un rire craquant.

- Bon... Je crois que pour ce soir, la fête s'arrête ici pour moi. Comme tu dois me surveiller ... tu n'as pas le choix de rester avec moi.

Son regard se retourna vers un bruit de gémissement, l'un des deux hommes avaient ou allaient reprendre connaissance.

- On peut le transporter dans la tour. Il y a un donjon et des chaines. D'ordinaire je n'aie pas le droit d'y accéder, seul Zamatry y a accès et y invite des dames.

Quelle belle naïveté.

- Mais que faire pour le second...


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)    

Revenir en haut Aller en bas
 
[ RP Privé - Angiela, Night ] La neige de Russie. (Flashback)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A l'abris de la neige. [Privé]
» La neige... ça compte aussi !
» neige et eau
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elfs-School :: Administration :: Préfecture :: Archives-
Sauter vers: