Elfs-School
Bienvenue sur Elfs-School !



Elfs-School, c’est le forum dédié aux membres de Blablaland !


Mettant en scène un campus (et ses alentours) dans lequel différentes créatures issues de Blablaland se côtoient, tu seras plongé dans un univers fantastique ! Crée ton histoire, ton personnage !

Mais pour accéder à l’intégralité du Forum et te lancer dans l’aventure, il faut s’inscrire !
Quelques conseils pour faire partie intégrante de notre communauté...

Lors de ton inscription:
- Inscrit le prénom et le nom de ton personnage en pseudo.

Une fois ton compte créé :
- Signe les deux règlements, à savoir: celui du Forum et d’Elfs-School, par « Lu et Approuvé ».
- Fait la présentation de ton personnage de manière complète (plus ou moins...)


Info 1: une fois cette procédure rapide achevée, tu es officiellement membre du Forum: tu as accès à toutes les parties et adieu la couleur jaune canari des Noobys !
Info 2: il n'y a pas d'obligation de RP. Si tu souhaites simplement rencontrer des anciens/nouveaux de BBL, libre à toi de poster uniquement des jeux ou d'aller sur la Chatbox.


On se fera un plaisir de t'accueillir ! A très vite ! =D

Elfs-School fête déjà l'été !!!

Partagez | 
 

 [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


avatar


Night Elensar


RPGAge : 24

IRL
IRL
Prénom: Aurèl'
Date de Naissance: 22.11.1992
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Sam 24 Sep - 13:36




Are You Gonna Be My Girl - Jet’s
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Night déboula en trombe sur le campus, tentant vainement de nouer sa cravate autour du cou tout en essayant de stabiliser son sac en bandoulière qui suivait par mouvements de balancier le rythme de sa course. Satanée rentrée !!! Au chômage volontaire depuis plusieurs mois, il avait complètement détruit son rythme scolaire. Et irresponsable notoire, il n’avait pas daigné se coucher spécialement tôt hier soir. Pas du tout même.

Il s’était réveillé après trois à cinq rappel de son réveil - trop dans les vapes pour comptabiliser - il avait pris une douche express, s’était habillé à l’arrache et s’était enfilé du mieux qu’il avait pu un café, se brûlant la langue et la gorge au passage ! A ce stade, il n’était même pas sûr d’avoir fermé la porte de son appartement. Il avait fini par s’installer, flinguant ses dernières économies dans son T3 assez spacieux. Il aurait pu évidemment utiliser sa moto pour se la ramener de manière stylée et séduire les jolies étudiantes, mais...sa moto lui rappela avec sarcasme tous les kilomètres qu’il lui avait fait engranger pour l’éloigner le plus possible de ses responsabilités. Elle se déroba à sa mission avec classe. Le mauvais jour.

Le jeune homme manqua de se vautrer en beauté lorsqu’il dû gravir les escaliers en pierre de la bâtisse principale. Sa cravate décida de se faire la malle, au bas des marches. Tant pis. Il en avait d’autre, en revanche, il n’avait le droit qu’à une chance de faire sa reprise et s’il n’allait pas plus vite il n’aurait aucune chance de réussir à reprendre un minimum de crédibilité ! En avait-il déjà eût auparavant d’ailleurs ? Il éclata discrètement de rire en ouvrant violemment les portes de l’Université pour s’y engouffrer en redoublant d’effort. Les étudiants, il les connaissait déjà. Au mieux, presque personnellement, au pire, simplement de vue. Avantage d’une gestion d’établissement. On voit tout le monde.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Palais Universitaire de Strasbourg.)

Prestige des facultés digne de ce nom, il failli glisser plusieurs fois sur les dalles de marbre qui jonchaient le sol. Heureusement, le tapis rouge/bordeaux qui recouvrait le centre de l’immense escalier lui redonna de l’équilibre. Vite ! Il enchaîna les marches quatre à quatre, arriva au premier étage et se dirigea précipitamment vers l’amphithéâtre. La porte était ouverte. Faites qu’aucun élève ne soit là, il regarda sa montre, il avait réussi à débarquer en avance ! Dieu sait comment ! Il entra dans l’immense salle de classe, beaucoup plus serein, personne sur les bancs.

Parfait. Le lycanthrope posa son sac sur la table et en profita pour épousseter sa chemise ainsi que son gilet de costume. Il n’avait pas eu le temps de rentrer la première dans son pantalon, ni de fermer le deuxième. De toute manière, sans cravate, l’effet ne serait plus le même. Il s’arrangerait, qu’importe. Il réajusta les vêtements pour se donner un look décontracté mais élégant. Assuré d’avoir une mine pas trop mauvaise, il se concentra enfin sur les quelques minutes de répit qui lui restait. Il organisa son bureau de manière à pouvoir donner son premier cours de Littérature Magique. Ou plus justement, de la Magie à travers la Littérature. Il s’agirait de décortiquer l’imaginaire des humains.


Dernière édition par Night Elensar le Ven 13 Jan - 14:17, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Chintsuzai Suzume


RPGAge : 18

IRL
IRL
Prénom:
Date de Naissance:
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Dim 25 Sep - 3:24



C'était une belle journée, un peu trop pour la jeune albinos qui venait de se réveillée et qui avait dormit à la belle étoile, elle prit donc tout son temps pour prendre le déjeuner qu'elle avait chasser le jour d'avant et se préparée, mais avant de sortir  de sa petite cachette elle vit quelqu'un sortir en "trombe" dehors et ayant l'ouïe assez fine et l’odorat développer, Chintsuzai sentit et entendit une personne monté les escaliers, d'après les pas qu'ils faisait et le rire qu'elle entendit il était grand, un élève? un prof? Autre? Elle était derrière l'homme en question, entrain de se réveillée doucement mais ne faisant aucunement attention de ce qu'il se passait. 
Elle prit son sabre et monta les escaliers, elle marcha sur une cravate qui était au sol, elle prit la cravate ainsi senti l'odeur de cet homme. En quelques minutes Chintsuzai était presque devant la même salle que cette personne, elle contrôla sa respiration, marcha doucement jusqu'à ne faire plus aucun bruit. 
On pouvait voir une étudiante avec les cheveux blancs aux reflets argentés tenant un sabre; son fidèle ami, et la cravate dans l'autre main.


Elle fit un sourire tout en disant;
- Eh bien, eh bien, tu aimes beaucoup courir dès le matin dis moi...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Sage Shieru


RPGAge : 23

IRL
IRL
Prénom:
Date de Naissance:
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Dim 25 Sep - 7:12



Ayant terminé son jogging matinal quelque minutes plus tôt, Sage était en route pour ce rendre à son premier cours "d'université". Ayant vaguement feuilleté les documents qu'on lui avait remis, Sage ne se rappelais pas quel était le cours en question, seulement l'heure. Ne possédant pas une mémoire eidétique comme sa sœur, il dut s'en remettre à son jugement et prit le matériel de base et se renseignerait en chemin.


Sage avait pris son temps, étant déjà en chemin. L'humain qu'il était ce sentait presque intimidé par toute ces races méta-humaines, mais il ne le montrait pas. Montrant une assurance presque arrogante qui pouvait s'associer à de la fierté. Fier de quoi? Être l'un des rares humains à peuplé ce campus peut-être? Il ne pourrait le dire mais cela lui semblait probable. Il chassa vite cette pensée, n'ayant pas envie de démontré de l'arrogance parmi ses pairs.


Traversant la porte d'entrée des arches intérieures, Sage trouvait le décor presque serein, mais il n'avait pas vraiment de préférences sur le décor qui l'entourait. Il fut perturbé dans ses réflexions lorsqu'un méta-humain passa près d'lui à la course, qui paraissait très distrait. Un élève en retard? Pourtant, il était sur que son cours était le premier de la journée. Un professeur, alors? Qui sait? Peu importe, il avait encore du temps, il ne se pressa pas plus que précédemment et se trouvais maintenant derrière une autre méta-humaine au oreille pointu. Tiens donc? Tant de différentes races qu'il n'avait jamais vu avant. Jouer les grands frères, c'est tout ce qu'il connaissait, après tout!


Il entra dans la même pièce que les 2 personnes qu'il avait croisé, apparemment c'était ces camarades de classe, soit. Il entendit la fille au cheveux blanc dire en entrant:


"Eh bien, eh bien, tu aimes beaucoup courir dès le matin dis moi..."

"Soit ça ou il était pressé d'arrivé à temps, ce sur quoi, il s'est donné du mal pour rien. Nous sommes en avances." répondit calmement Sage, que les gens du campus connaissait sous le nom d'Harpuia.


Il passa devant posa son sac sur une chaise non loin, en prenant une autre chaise pour s'asseoir devant une table
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Itsuko Kawagasaki


RPGAge : 21

IRL

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Lun 26 Sep - 19:48



         Ce matin là, Itsuko était paisible, un filet de bave coulant le long de sa bouche avant de tomber goute à goute sur les pavés rectilignes de la cour. Il avait décider de dormir sur un banc car il avait vu divers de ces compagnon de boisson s'y essayer. Il n'était pas du tout déçu, l'odeur de pisse était persistante mais pour lui c'était incompréhensible de dormir avec un toit au dessus de la tête, le bruit des petits mammifères et insectes, les milliards d'étoiles comme peinture de plafond, le vent frais : il avait besoin de ça pour dormir.

Cependant, son sommeil de Ronflex venait d'être perturber par un soudain vacarne bien matinale. Effectivement d'agréable jeunes filles se hâtaient en direction de l’amphithéâtre des cahiers plaqués sur leurs épaisses poitrines. Aaaah ca doit être ça la rentrée, ce mot suffisait à faire frémir certains étudiants une lueur de désespoir consommant leurs pupilles. Itsuko ? Comme toujours impassible, c'était loin de ces préoccupations, les cours étaient beaucoup trop proche de l'aube et stérile de toutes connaissances.

Il intercepta une conversation entre deux amies :
- " Super notre premier cours de littérature magique "
- " Oui sur l'imaginaire des humains dans la magie à travers la littérature "
- " En plus a ce qui parait le prof est super beau
- Elles reprirent alors en cœur : "HIHIHIHIHI"

C'est a ce moment là qu'Itsuko se redressa brusquement de son doux banc.

" Comment ça l'imaginaire humain ? " ralaît-il dans sa barbe

Effectivement quels genres de connerie un enseignant allait bien pouvoir raconter sur les humains, Itsuko n'avait pas vraiment l'âge pour être dans un cours universitaire mais fort heureusement ca ne se voyait pas. C'était décider il allait assister à cet accoutrement, d'une main il se propulsa loin de son fidèle ami nocturne tournant sur lui même une fois les deux pieds au sol tel un artiste de kpop.

Il suivait le mouvement de foule, les autres étudiants le regardaient plutôt étonné mais n'osait pas vraiment croiser son regard sans doutes craignait-il de se faire agresser sauvagement. Bien sur la tenue vestimentaire du jeune homme n'était pas vraiment adapter, une simple chemise dont la couleur blanche semblait disparaître au fur et à mesures de ses actions -pourtant c'était une figure divine-.

Enfin, il repéra la salle ou devait avoir lieu la conférence, il passa la porte et quelques autres personnes sans leur donner la moindres importances, il s'assit le plus loin possible du bureau du professeur, cela éviterais peut-être de violentes réaction physiques face, il n'y ai nul doutes, aux inepties à venir.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Night Elensar


RPGAge : 24

IRL
IRL
Prénom: Aurèl'
Date de Naissance: 22.11.1992
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Mer 28 Sep - 17:59




Night avait à peine eu le temps de franchir la porte et de s’installer que déjà on l’interpellait. Dans son souvenir, les étudiants n’étaient pas spécialement pressés de rentrer en cours.

"Eh bien, eh bien, tu aimes beaucoup courir dès le matin dis-moi...
- Soit ça ou il était pressé d'arriver à temps, ce sur quoi, il s'est donné du mal pour rien. Nous sommes en avance."

Le jeune homme aux cheveux verts (original comme couleur mais pas trop moche en fait), n’avait pas tardé pour aller s’asseoir.

Une bonne vingtaine d’étudiants (majoritairement des étudiantes) passèrent en même temps derrière la jeune femme aux cheveux blancs. Dont un type, plutôt discret, que le lycanthrope était heureux de revoir. A vrai dire, il était même heureux de tous les retrouver. C’était la preuve que le campus était bien en vie. Il les gratifia tous d’un sourire profondément satisfait et d’un hochement de tête à chaque passage : les  trente-six milles bonjour auraient été ridicules. Son corps se bascula un peu vers l’arrière, prenant appui sur le bureau tout en croisant les bras, donnant au professeur une stature plus décontractée.

"Si nous sommes en avance ce n’est pas grave, cela nous permettra de nous préparer psychologiquement à la nouvelle année scolaire ou du moins à cette journée !

Il laissa échapper un rire, plutôt doux, son attention se portait sur le sabre de la demoiselle qui s’était permis de le tutoyer. Au pire, tout le monde le connaissait. Il haussa les épaules : cela éviterait de se prendre 50 ans dans la tronche. "Monsieuuuuuur...". Ark.

- Tu comptes ranger ça j’espère ? Je doute que tu en aies besoin pour ce cours ! Il désigna de l’index la dite arme.

Sa voix, plutôt chaleureuse - serait-ce l’effet de sa brûlure caféinée ? - resta à portée de ses deux premiers interlocuteurs, bien encadrée par le tout petit brouhaha habituel en fond. Instinctivement, il joua avec l’anneau à sa main gauche. En espérant vraiment que les étudiantes qui le lorgnaient du regard - le genre de filles absolument pas discrètes et très agaçantes à la longue - ne le regardaient que parce qu’il n’avait pas l’allure d’un prof. Comment avait-il pu être Directeur ?

Oh. Tiens. Chintsuzai avait récupéré sa cravate. Il s’autorisa à la reprendre délicatement, l’époussetant un peu.

- Merci ! Elle a fait sa rebelle ce matin !

Il observa la salle, puis sa montre et profita des derniers instants de répit pour arranger sa tenue : il noua son accessoire habilement, de manière pas trop serrée puisque les deux premiers boutons de sa chemise étaient ouverts. Il garda son gilet ouvert également. Style un peu plus classe, mais toujours aussi décontracté. Y a pas à dire, les cravates ça donne tout de suite plus de gueule !

Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Etait-il nécessaire de se présenter ? Juste pour la forme. Il joignit ses mains dans un claquement assez brutal qui surplomba tout le tapage. Il haussa les sourcils en observant ses amis, ses élèves en ces murs, avec un air enjoué (au Payyyyys de Candiiiiiie) et une pointe de folie !

- Bien ! Installez-vous tous s’il vous plaît, nous allons débuter cette nouvelle année et ce premier cours..., lança-t-il de manière claire et intelligible.

Le ton employé était à la fois ferme mais incroyablement tranquille. Le loupiot se plaça derrière le bureau, faisant face à l’immensité de la pièce et à ses occupants. Son corps, détendu, était à l’aise et à sa place. Il avait horreur des speeches de rentrée, mais malheureusement, il fallait se conformer au protocole, ne serait-ce que pour rassurer d’éventuels nouveaux arrivants.

- Pour ceux qui ne me connaissent pas, je me nomme Night Elensar et je serai votre professeur de Littérature Magique. A votre niveau, je ne compte pas vous parler non-stop durant des heures pendant que vous vous demanderez pourquoi les satanées chaises de cet amphithéâtre sont aussi inconfortables ! J’espère que les sujets que nous aborderont au cours de cette année vous plairont suffisamment pour vous faire réagir. Et, évidemment, que nous pourrons avoir des échanges constructifs. Sachez que mon but n’est pas de vous bourrer le crâne avec des idées ou des œuvres - choisies par un programme soigneusement défini - mais de développer votre ouverture d’esprit, votre sens de l’interprétation ainsi que votre sens critique. Je veux que vous défendiez vos idées et vos points de vue sur des thèmes universels. La littérature sera le support idéal. Remercions les humains d’exceller dans ce domaine. Si vous avez des questions ou si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à me solliciter.

Il avait saisi une craie qu’il n’utilisa même pas, avait bougé les mains comme si elles parlaient elles aussi. Il s’était un peu déplacé de droite à gauche, de gauche à droite, maîtrisant son espace en portant ses yeux bleus nuits sur chaque élève, un par un. Il voulait mémoriser leurs visages. Il aurait peut-être plus de mal avec les noms.

L’Université offrait des tas de possibilités. Il n’y avait plus d’emmerdeurs notoires, plus d’obligation de virer des élèves. Ils étaient là de leur pleins gré - techniquement - et ceux qui s’ennuyaient ou préféraient faire autre chose de leur temps étaient libres de s’en aller.

Night posa ses deux mains à plat sur le bureau, dévoilant clairement sur annulaire gauche, sa montre, ses bracelets, une légère partie de son tatouage, ainsi que les muscles bien dessinés de ses bras. Le corps finement penché vers l’avant, il toisa la petite assemblée d’étudiants et leur lança un sourire, un brin joueur et impatient.

- Ah et...Bienvenue à Elfs-School ! »


Dernière édition par Night Elensar le Ven 13 Jan - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Cloud Strife


RPGAge : 20

IRL
IRL
Prénom: Yohan Blue
Date de Naissance: 06 mai 1997
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Mer 28 Sep - 22:47



Le début de matinée avait déjà été dure, se lever demande en soit une force incommensurable pour la personne que je suis et me préparé à une journée de "rentré" c'est vraiment pas ma tasse de thé, je préférais largement traîner et avancer à mon rythme, et même si ça valait qu'on me qualifie de tiers-temps juste pour ça, soit très bien je m'étais fait à cet idée, et pourtant je n'ais aucun réel handicap.
Mais vous savez ce qui est le plus barbant dans ma vie d'étudiant dans la fleur de l'âge ? C'est que d'en plus de supporter et de gérer ma propre personne, je dois m'occuper de l'autre boulet. Vous savez, cet individu féminin qui me ressemble sur le plan physique à quelques détails. Ouai un peu plus jeune que moi, qui porte le même nom et qui a un charisme qui n'est pas prêt de dépasser le miens, puisque je suis son grand frère c'est à moi de montrer l'exemple, donc j'ai le plus de charisme (ndlr : si seulement c'était vrai).
Ouai donc si vous avez suivi jusqu'ici je suis supposé traîner ma frangine qui est plus difficile à joindre qu'un ministre, et encore c'est un euphémisme. La demoiselle a bien hérité de la génétique Strife, à disparaître à tout bout de champs et à ré-apparaître de manière inattendue. 
Mais ce matin, je l'avais cernée. J'ai profité de son réveil prématuré pour la motivé à s'habiller pour "faire les boutiques". Puis après ça ce fut un véritable combat de catch. Ce que j'ai vécu ce matin là nous ramène aux heures les plus sombres de l'humanité, mais par gentillesse je vous passe les détails. 
Alors je traînais l'infâme petite soeur enchaînée par des entraves en fer, une scène assez cocasse, le bruit des chaînes venaient déranger le bruit naturel d'un établissement scolaire, celui des élèves. Je marchais silencieusement vêtu de ma chemise ornée de mon badge de président du conseil des élèves, en traînant la fille jusqu'à une salle de classe qui nous était commune. J'entrais en frappant la porte de mon pied, de mauvaise humeur.
- Cloud et Son Strife présents, désolé du retard.
Je faisais passer la cadette devant et la poussa avec le même pied qui avait enfoncé la porte d'entrée. Je crois que j'ai même eu un sourire sadique. Mais... Oups voilà que j'saigne du crâne. Ah c'est vrai qu'elle ne m'avait pas louper en me balançant des projectiles ce matin, un pansement c'était un peu léger pour ça je crois. Pas grave ce n'était pas bien profond j'irais me bricoler un truc après la présentation générale du cours.
- C'est de sa faute, il a fallu régularisé ses absences de l'an passé.
Je suis un frangin en or, enfoncer sa soeur publiquement c'est toujours sympas tant que y'a du respect, ou pas.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Wine Hellsing


RPGAge : 19

IRL
IRL
Prénom:
Date de Naissance:
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Ven 30 Sep - 16:09



Je ne sentais pas cette journée bien particulière, du moins différente des autres. Mis à part la rentrée des classes, tout semblait exactement à sa place. Avant de rentrer en cours, je me baladais dans les préaus de l'école, observant un peu le monde qui m'entourait et l'établissement reprenant vie après quelques semaines de vide. Je m'arrêtais au distributeur, prenant un jus d'orange et alla m'installer à ma place dans ma salle de cours. Tandis que je sirotais mon jus, les élèves affluaient peu à peu, certains s'arrêtant me dire bonjour, d'autres se renfrognant dans leurs affaires. Le professeur s'installa donc à son bureau et commença par les présentations basiques.
Tout était des plus normal. 
Jusqu'à le fracas qui vint retentir dans le couloir, avant qu'un jeune homme et une jeune fille déboulent en furie dans la salle, s'excusant du retard mais un air furieux et sadique sur le visage du garçon.
Je ne pus m'empêcher de rester ahurie, et le fixait pendant un long moment avant que de reprendre mes esprits.
Le cours fini, je pris mes affaires rapidement avant de sortir de classe en courant, lâchant un dernier regard au perturbateur... et de tomber la tête la première sur le sol du hall. Je me relevais rapidement, honteuse et un peu confuse, et me dépêcha de tout ramasser et prendre mes jambes à mon cou et de courir jusqu'au premier banc isolé du reste.
Je maudis cette maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
http://hellaboutsomething.tumblr.com


avatar


Son Strife


RPGAge : 19

IRL
IRL
Prénom: Solenne
Date de Naissance: 02/12/1997
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Ven 30 Sep - 23:06



Calling

Respire, reprends ton calme, réfléchis... Il doit y avoir une explication rationnelle à ce qui est entrain de t'arriver Son... Mais dans quelle bordel tu t'es encore fourrée ?! Putain ! Merde ! … Ok ça va mieux ? Reprenons depuis le début à présent... Il est temps de plonger dans cette sombre histoire dont les thèmes récurrent sont le mensonge, la trahison, la disgrâce. Dire que tout à commencé avec un si innocent petit message.

« On se capte demain ? »

Intriguée, perplexe, le cœur battant à tout rompre telle une boulimique qui découvre le collant gainant, tu observes ton téléphone comme le Graal (en plus tu viens de le retrouver après plusieurs années de recherche!) Et voilà que tu apprends que ton très cher frère a besoin de toi ! Un sourire triomphal orne ton visage alors que tu pianotes rapidement ta réponse sur le cellulaire. Problématique ? SOS vêtements. Objectif ? Actualiser la garde robe de la cible. Ta mission, tu l'accepte sans rechigner ! Si c'est pour mettre en valeur le joli petit cul de ton frère tu peux trouver une place dans ton emploi du temps anarchique.

Alors comme une bonne pigeonne tu te pointe au rendez-vous, sapée comme jamais, tu prépare le speech de Christina Cordula et t'apprête à lui faire passer l'épreuve de la rue. Le voilà qui arrive avec un drôle de sourire – il est vraiment si heureux de te revoir- ? Ton instinct s'alarme et tu recule d'un pas. La chaîne de métal c'est un accessoire tellement hasbeen. Il va vraiment avoir besoin de toi ! Mais voilà que Cloud, le vicieux, le fourbe (et tu comprends mieux la force de la génétique) décide de te trahir de la plus vile façon. Cris, coups, projectiles de métal et tâches de sang sur ta chemisette. Un massacre à la tronçonneuse des temps moderne qu'il vaut mieux éviter de décrire en profondeur ici pour respecter l'intégrité physique et morale des combattants. Par je ne sais quel dénouement heureux (et totalement fortuit puisqu'il est évident que rien qu'en t'approchant à 20 centimètre de Cloud, ton charisme aurait dû le réduire en cendre sur le chammmmmps (debataillelol)) l'horrible traître avait réussit à te maîtriser. Cloud était sûrement le seul être encore vivant -pour le moment- à pouvoir accomplir un tel exploit. Pleine de rage et d'incompréhension, tu panique et cris avec la grâce d'un cochon qu'on égorge.

« Mais qu'est-ce que tu fous ? Où est-ce que tu m'emmène ? Sérieux je t'avais trouvé un petit jean par-fait pour te mettre en valeur... Et c'était pas tâche aisée ! »

ET TOC ! La maturité Over Thousand (Oui, t'es une bonne petite sœur toi,les compliments c'est ton bail;) Enfin c'est l'égo qui s'exprime... En vrai tu le plains ton aîné,il aurait dû te bâillonner aussi, son trajet aurait été bien plus agréable. Tu te fais traîner Son, t'as l'impression de te faire tirer sur des centaines de mètres, de kilomètres ! Ô quelle torture lorsque tu réalise dans quelle Enfer ton propre frère, ton propre sang t'embarque.

« N...Non... Cloud je le pensais pas t'es le meilleur frère du monde ! ET tu sais ce que ferai un bon frère dans une situation pareille ? Il ne kidnapperai pas sa sœur chérie pour... » Tu t'arrête et déglutit, les mots te viennent difficilement pour une fois ! « … M’emmener en cours ?! »

Ah merde on va pas à Disney du coup ?
En cours. Ces mots résonnent dans ton esprit comme une malédiction. Leurs échos te glacent le sang. Pourquoi tant de haine ? Tu avais obtenu ton Bac Arnaque avec mention Quenelle, t'avais plus rien à prouver merde ! Tu te pointais aux épreuves avec ton talent naturel (et une petite intrusion la nuit même pour arranger l'examen) et tu arrivais à d'excellents résultats !
Alors pourquoi ? Te voilà prisonnière, mortifiée devant la porte de ton tombeau scolaire ! Et l'ange démoniaque qui t'escorte entre dans la classe, vous annonçant avec une bonne humeur communicative. Désolé du retard hein ? Tu lui murmure à l'oreille.

« Fayot ! Depuis quand tu prends ton rôle de président des élèves aux sérieux ? »

Ce qu'il prenait au sérieux, c'était surtout de martyriser sa pauvre et innocente petite sœur oui ! Tu le fixe Son, et quand tu vois une jolie balafre sur son visage albâtre tu te dis que tout n'est pas perdu, tu réglera tes comptes avec ton frérot d'amour plus tard. En lui faisant un slam de toute l’œuvre de Justin Bieber par exemple. Héhéhahahahaha! Tu lui rends son petit sourire sadique. De loin vous auriez presque l'air en harmonie, complices et heureux. En omettant les chaînes et vos blessures de guerre. Mais non, il fallait que qu'il t'achève le monsieur ! Sinon c'est pas marrant hein.
Donc en plus, Cloud, il te fait porter le chapeau de votre retard. Un vrai gentleman ce Strife ! Tu rebondis avec franchise à sa petite déclaration, haussant les épaules d'un air décontenancé.

« En même temps je leur ai dit qu'on serai allés plus vite en comptabilisant mes présences. »

Fais chier aussi quoi ! Tu t’assois l'air calme en espérant dérouter le frangin. T'es pas du genre à abandonner toi, t'es une lionne, une bête sauvage. Dès qu'il t'aura ôté tes chaînes tu sautes par la fenêtre et te barre d'un battement d'aile. Oui... Bon bail ma sauce. Mais d'abord...

Respire, reprends ton calme, réfléchis...
Analyse ton environnement. Maintenant que t'es là au pire, socialise, fais toi des amis. Tu tourne la tête derrière toi finalement et remarque une jeune fille aux longs cheveux d'un noir de geai. Tu lui souris -espérant que le combat de catch de ce matin de t'as pas édentée- curieusement, tu n'as pas l'air de beaucoup la rassurer. Elle te regarde ébahit et tu préfère la laisser en paix. Tu jettes coup d’œil à ta droite. Une fille aux cheveux blanc, un garçon aux cheveux vert, deux inconnus aux bataillons. Ah! A ta gauche, un garçon brun qui te semble plus familier ! Tu renonces à sourire niaisement pour le moment. Primo, ça avait pas été très fructueux jusqu'ici et Deuxio, après mûre réflexion, tu avais opté pour le fait de montrer au monde entier à quel point ça te cassais les couilles d'être là. (Juste au cas où, si le coup de la traite de blanche avait pas fait son effet...)
C'est bien pour ça que tu ne calcule même pas les petites pies qui piaillent tout au fond à droite et roule des yeux vers ton frère. De tes yeux de biches, tu lui envoies tendrement le regard le plus assassin dont tu dispose.
En tout cas, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il y avait pas foule à ce cours. On y apprenait quoi déjà ? Comment perdre son temps en se faisant encore plus chier qu'à l'accoutumée ? Fa-sci-nant. Rien que pour ça tu voulais bien voir la tête du guignol qui faisait l'animation. D'un air maussade tu laisses vagabonder ton regard jusqu'au centre de la pièce, tout devant, droit vers un visage familier.

« Eh merde... »


Il faut vraiment que tu te tire et vite, Son. Tu le savais déjà, les cours et toi, ça fonctionne pas.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Chintsuzai Suzume


RPGAge : 18

IRL
IRL
Prénom:
Date de Naissance:
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Sam 1 Oct - 14:42



Tu comptes ranger ça j’espère ? Je doute que tu en aies besoin pour ce cours ! Dit-il en désignant le sabre de Chintsuzai avec son index. Il vit sa cravate dans son autre main, il vint donc la prendre tout en disant ;
Merci ! Elle a fait sa rebelle ce matin !  Disant ça tout en venant la reprendre et la remettre bien à sa place autour de son cou comme un... "Gentleman"? Chintsuzai qui était restée toujours plantée dans la salle à côté de la porte vit un jeune homme aux cheveux blond qui traînait quelqu'un derrière lui entouré de chaînes jusqu'à la porte pour ensuite l'enlever de ces chaînes et le poussé dans la classe, tel "un roi roi traitant son esclave"... Peut'être étai-ce une amie à lui, sa soeur, quelqu'un de son enfance? Elle n'avait pas du tout fait attention à l'humain aux cheveux verts qui lui avait parler, elle était perdue dans ses pensés mais pas seulement, elle n'aimait pas trop les humains.


Chintsuzai fit quelques tours de la salle pour trouver ou se mettre mais en plus aussi pour voir la tête des gens tout en ayant son sabre à la main, elle s'arrêta un instant devant le bureau du professeur
- A moins d'être en retard pour l'allé et retour pour cause de laisser mon arme quelque part, je la garderais sous mes pieds une fois assise. On est jamais à l'abris de quelque chose...
Avant de re-partit pour s'assoir après avoir dis ça tout en regardant le professeur yeux dans les yeux, elle regardait les places qu'il restait, Une qui était trop loin, d'autre trop près... Trouver une place que l'on veut n'est pas toujours facile. Quelques instant après avoir marché avec une lenteur, elle trouva sa place, ni trop loin, ni trop près. Elle marcha donc jusqu'à cette place. Posant son sabre à ses pieds comme elle l'avait dit, s'assit mettant son coude sur la table pour poser sa tête et l'autre main sur la table. Elle regardait tout le monde avec un air "Ne m'approchez pas" tout en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Sage Shieru


RPGAge : 23

IRL
IRL
Prénom:
Date de Naissance:
Petit mot sur toi...:

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round. Dim 2 Oct - 16:35



Les pieds croisés sur la table, mains derrières la tête, la chaise sur deux pattes et tout ça donnait une vue assez désinvolte ou voir même blasé de l'homme au cheveux vert. Sage ne portait pas trop attention aux autres élèves, la plupart ne l'intéressait pas ou semblait clairement ne pas vouloir se faire dérangé. Alors, il posa le regard sur l'homme devant la classe. Le même qu'il avait vu courir comme un défoncé plus tôt ce matin. "Développer votre ouverture d'esprit", cette notion, lui ficha un sourire narquois au visage. Comment ne pas avoir un esprit ouvert dans un établissement comme Elfs-School, alors que vous êtes techniquement la minorité? S'il n'était pas en classe, il se serait mis à rire.

Après quelques instants, il vit un couple de retardataires arrivé en défonçant la porte. La situation qu'il avait devant lui était tellement ridicule et pittoresque, qu'il en écarquilla les yeux de surprise. Un homme blond et une fille physiquement similaire accroché à l'épaule de l'homme, Cloud et Son Strife, qu'ils se nommèrent. Des frères et sœurs donc, comme Saphira et lui. Visiblement, le duo ne partageait pas la plus saine des relations. À voir l'air outragé et mal dissimulé de la jeune fille enchaînée et l'air sadique de l'homme devant la porte.

"J'espère sincèrement que Saphira ne deviendra pas comme ça. Mais bon, je saurais me débrouiller, si tel est le cas. Quoique, avec ses airs de surdoués, elle n'a pas vraiment le temps de faire à rebelle, je suppose.." pensa-t-il pendant le couple familial se présentait.

Il était tellement perdu dans ses pensées qu'il ne fit plus attention, sa chaise penchée sur deux pattes pris un angle inadéquat et ses pied ne touchèrent plus la table. Avant qu'il ne comprenne l'horreur de la situation qui se produisait sous ses yeux, sa vue chavira de bas en haut et un bruit fracassant retentit dans tout l'amphithéâtre. Il se retrouva le dos au sol, les pieds dans les airs, une vue magnifique. Le voilà maintenant fiché pour sûre comme l'andouille maladroit du cours et tout ça à cause d'une inattention de sa part. Voilà qui commencait bien l'année.

Il n'avait subis aucune blessure physique mais son amour-propre venait de se faire mettre K.O. au premier round. Il resta dans cette position pendant ce qui lui semblait une éternité et finalement se frotta le visage pour ensuite les allongés de tout leurs long en signe de défaite. Décidément, cette année s'annonçait palpitante.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


RPG
IRL

MessageSujet: Re: [ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round.



Revenir en haut Aller en bas
 

[ RP Fermé ] Rentrée Universitaire: premier round.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» 5 haitiens au Rwanda
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elfs-School :: Campus :: L'Université-