Elfs-School
Bienvenue !


Dans l'Univers d'Elfs-School, les êtres magiques peuvent aller et venir entre deux mondes sans représailles, et inversement.

Dans le Monde Magique, la guerre, courte mais intense a eu raison de la volonté du Roi et de la noblesse. Ils s’effacent petit à petit du pouvoir...préférant oublier ou repousser leurs responsabilités. La Monarchie s’essouffle et l’ensemble des sangs bleus souhaitent se détacher de leurs obligations pour venir à un système plus moderne.

Intéressés par la nouveauté et l’évolution exponentielle chez les Humains, beaucoup décident alors de revenir ou de vivre au grand jour, loin de la cour, chez les humains, laissant le Monde Magique se suffire à lui-même...mais ne se doutant pas un seul instant que “qui va à la chasse...”...

Dans le Monde des Humains, c’est ainsi qu’Elfs-School est créée. Il s’agit alors de la première école accueillant ouvertement des êtres magiques ou des humains aux capacités extraordinaires...


...Mais avec l’affaiblissement des grandes familles ayant plus ou moins délaissés (ou délégués) leurs trônes et la bonne entente constatée entre humains et êtres magiques, une nouvelle institution a fait son apparition: le Conseil de la Coexistence.

Ce dernier s’est petit à petit affirmé au sein du Monde Magique et influence de plus en plus le Monde des Humains, prônant une Paix idyllique entre les deux territoires. Mais le Premier Ministre, à la tête du CC, froid et mystérieux, a des ambitions peut-être bien moins honorables qu’il n’y paraît...

La vie politique rattrape donc l’ensemble des créatures...et en ces temps instables, celles-ci devront bientôt faire un choix. Le retour d'un Roi ? La suprématie d'une démocratie corrompue ? A moins que l'anarchie ne vienne elle aussi prendre sa place dans le jeu.


Quel rôle tiendras-tu dans cet échiquier géant ? Quelles seront tes convictions politiques ?


Viens nous rejoindre pour le découvrir !


 

Partagez | 
 

 Katerina Legna

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: Katerina Legna   Mer 24 Aoû - 7:18


Katerina Legna*




 
















Elle*
Sa biographie*
 


 ♦ Nom & Prénom : Legna, Katerina (signifie Pure, en latin. Oui, c'est ironique je sais. )




♦ Âge : Une centaine d'année, probablement, mais... Eh ! On ne demande pas l'âge d'une demoiselle ! 
♦ Nationalité : Russe  
♦ Statut : Toujours à la recherche de viande fraîche. Roh, si on peut plus rigoler. Célibataire.
♦ Profession : Elle enseigne la danse en cours privé, que ce soit du tango, du flamenco, du ballet, du jazz, de la danse de couple, elle fait même encore souvent des auditions pour passer dans quelques spectacles.
♦ Espèce : Démone
♦ Signe : Bélier









♦ Sa famille :


Fille bâtarde d'Elizaveta (Liza) Legna, d'un père inconnu. Kat' avait aussi deux charmants frères, Dmitri et Alexander Legna. 






♦ Relations 




Amis  : x
Ennemis : x
Petit amis : x
Autres : x






Description Physique*
 


La voilà, à nue devant toi. Katerina Legna, dans toute sa splendeur, aussi du haut de son mètre et soixante-sept. Depuis le temps que tu n'attendais que ça et c'est tout à fait digne d'un film, le tout une soirée de pleine-lune, qui éclaire sa chambre. Romantique comme jamais. Elle s'avance, de sa démarche légère, elle semble flotter comme une plume, ses talons frôlant à peine de sol et pourtant elle a toujours ce regard. Ce regard perçant, plein de confiance et d'assurance et ses belles lèvres pulpeuses qui s'étirent en un petit sourire amusé. Tu dois bien te demander pourquoi elle te regarde comme ça, mais tu n'y prêtes pas attention, trop absorbé à pouvoir enfin détailler les moindres détails de son corps propre à elle. Ce corps qui semble si fragile à première vue. Malgré ses délicieuses hanches, que tu as envie d'agripper de tes mains, malgré sa belle silhouette, son postérieur rebondis, tu peux remarquer que c'est un petit bout de femme qui semble frêle, que tu pourrais casser en deux, un corps qui a passé sa vie à danser, danser comme l'artiste qu'elle est. Elle te demande si tout va bien, tu sembles la ''dévorer du regard'', te fait remarquer la belle russe d'un ton amusé. Tu passes une main dans ses longs cheveux d'ébènes qui coulissent le long du creux de son dos, ils sont si doux, presque aussi doux que sa peau qui elle est si claire (un si magnifique contraste) et tu lui dis que tu ne peux t'empêcher de la regarder. Tu n'as pas à t'en faire, ça semble lui plaire, alors tu continues ton exploration. Tu caresses sa joue, tu inspectes son visage d'ange, son nez tout à fait adorable et tu l'embrasses. Tu dévores ses lèvres, tu la chavires sur le lit et elle agrippe ton dos. Tu ne peux pas croire que c'est elle. La Kat' que tu connais. Après tout, qui eut cru que son corps ressemblait à cela. Tu la vois à chaque jour dans ses vêtements si légers et décontractés, mais pourtant, tu vois qu'elle prend énormément soin de son corps malgré tout. Tu continues, tu profites de sa compagnie, tu embrasses chaudement son cou, tu descends et tu stoppes. Ça, tu ne l'avais pas remarquer. Entre ses seins... Un tatouage? Il est assez étrange, même... il semble satanique. Une vieille folie d'adolescence? Puis d'un coup, elle commence à respirer si fort alors que la lune éclaire sa chambre et son magnifique visage. Ses yeux ne sont plus les mêmes, tu as même peur d'elle maintenant alors qu'elle te perce de ce regard complètement noir. Puis soudainement, elle se jette sur toi.

C'est soirée de pleine-lune. Aurais-tu oublier?















 Description Mentale*





Bah voilà! T'es mort. Tu es où? Au paradis? Aux enfers? Dans les abysses à pourrir pour l'éternité? Peu importe où tu es, tu as masse de temps pour réfléchir et aussi en découvrir beaucoup sur ta dites 'amie' Kat', celle qui, cette soirée de pleine-lune, alors que tu admirais son corps, t'a détruit jusqu'au plus profond de ton âme. Alors que tu l'observes d'où tu es, tu commences à comprendre qui elle est vraiment et elle n'est plus un secret pour toi. Cette fille est une calculatrice... Manipulatrice, hypocrite, égoïste même. Mais n'est-ce pas pour la bonne raison lorsque tu apprends son histoire et sa quête? Non. Elle t'a menti. Oui, elle se servait sûrement de toi pour en apprendre plus sur son père et sa mère, tout les deux disparus depuis son enfance. Comment as-tu fait pour côtoyer cette fille si impulsive? Cette Katerina, orgueilleuse. Cette petite prétentieuse qui te soupirait au nez lorsqu'elle devenait trop blasée et qui ne prenait pas quatre chemin pour t'exposer à tes quatre vérités. Donc pour elle, tu n'étais qu'un pion? Bon a jeté? Tu n'en crois pas tes yeux, mais tu secoues la tête et tu te reprends, la rage avait prit le dessus de toi. Même si tu apprends tout cela, tu ne peux t'empêcher de te rappeler des bons moments passés avec elle. Ses bons côtés. Car oui, croyez-le ou non, elle avait ses bons côtés. Te rappelles-tu lorsque tu l'as vu pour la première fois? Elle enseignait la danse et tu l'as remarqué par la fenêtre. Elle avait l'air si pleine de vie, enjouée, lorsqu'elle montrait comment faire ce pas, ou un autre, son visage rayonnait et ce sourire.. À la fin de son cours, elle te remarque par la fenêtre et sort pour te parler. Aux premiers abords, elle sort du sarcasme et de l'ironie, disant que tu l'espionnais, mais tu le remarques dans ses yeux, elle te taquine. Elle était si abordable et pétillante! Puis, tu commences à la voir de plus en plus. Tu peux côtoyer cette jeune femme si expressive, même si elle à ses ''petits'' défauts comme tout le monde. Pourtant, elle semble bienveillante et complice avec toi. Elle ne te dit pas tout, c'est une mystérieuse, mais elle te parle un peu de son passé difficile, et tu la trouves admirable. Comment fait-elle pour ne garder aucun séquelle de se passé difficile? Tu remarques que Kat' est si ouverte d'esprit, à l'écoute avec toi et tu te sens en confiance avec elle. Elle n'a jamais dit aucun de tes petits secrets à n'importe qui.


Tient... Pourquoi maintenant que tu es parti, elle semble si craintive de se lier d'amitié avec les autres? Tu te questionnes, mais c'est évident. Depuis cet incident, elle ne veut plus blesser les personnes qu'elle aime.


Katerina. Tu t'ennuieras d'elle. De son côté de garce manipulatrice? Peut-être pas. Mais toi...


Tu la connaissais.
























Son histoire*







N'importe quelle personne à son histoire. Mais celle de Katerina, peut-être que tu ne la connaissais pas complètement. Tu sais seulement qu'elle a passé une enfance difficile et tout récemment tu as découvert que Kat' à un lourd secret enfouit au fond d'elle. Alors, laisses-moi te conter l'histoire de cette belle et séductrice demoiselle.


Katerina Legna était une charmante petite fille et elle vécu une enfance et une adolescence tout de même heureuse en compagnie de ses deux frères plus vieux qu'elle, Dmitri et Alexander Legna, de braves garçons. Et sa mère... Elizaveta Legna. Une si magnifique femme, avec une bonté et une joie de vivre si agréable, celle avec qui elle apprenait la danse à chaque jours. Une femme qui ferait tout pour ses enfants. Kat' ne manquait de rien dans sa vie, sauf un père. Son père n'était plus avec 'Liza, il avait disparu depuis sa naissance et Kat' ne connaissait même pas son visage. De quoi s’inquiéter pourtant lorsque nous avons un bon entourage familial comme celui-ci?


L'enfance de Katerina à peut-être été douce, oui, mais c'est seulement le calme avant la tempête.


La seule chose que sa mère cachait à ses trois enfants, était cette dette qu'elle devait à son bâtard d'ex-mari. Oui, son père s'occupait secrètement de ses dépenses, les paiements, l'argent pour ses enfants... Mais il attendait quelque chose en retour. Quelque chose que sa mère lui refusait, le moment qu'il lui était dû. Le jour du vingtième anniversaire de Katerina, ses quatre Legna déménagèrent subitement, loin, loin de ce village pour rejoindre la forêt et la campagne. Aucun des trois enfants ne savaient où ils allaient, mais il ne se posèrent aucunes questions. ''Nous suivront donc maman'' et rien ne dérangeait les trois années qui suivirent. Elle leurs enseignait l'école à la maison, sans les empêcher de sortir évidement...


Sauf que fuir n'est pas toujours efficace.


Son père finit par les retrouver. Et qu'est-ce qu'il fit, tu te demandes n'est-ce pas? Bien entendu, cette journée de printemps, il ne débarquait pas seule et Elizaveta fut séparée de ses trois précieux joyaux, ses enfants, Katerina, Dmitri et Alexander. Qu'est-ce qu'il en fit? Facile à deviner quand on a un connard comme ancien père. Il les séquestra au sous-sol, les trois séparés, alors qu'il leur racontait qu'il avait vendu leur mère, leurs racontant aussi toutes les histoires de manques d'argents de 'Liza, le pourquoi il l'avait abandonné, etc. Des histoires horribles et blessantes. Aussi affirmant qu'ils étaient des enfants indésirés et autres conneries.


Le calvaire des trois frères et sœurs duraient sur une période plusieurs mois. Ils étaient très peu nourrit, mal abreuvé et torturé par son père et même ses amis parfois, qui étaient souvent saouls. Ils n'y allaient surtout pas de mains mortes. N'hésitant pas à arracher leurs ongles un par un alors que les cris retentissait dans la forêt autour de leur domicile. Les fouetter jusqu'à l'évanouissement, les violer, les battre au sang, les brûler au tisonnier, etc.


Le tout se termina un soir de pleine-lune. Gros cliché, tu peux le penser, mais laisses-moi au moins finir de te raconter le calvaire de Katerina.


Cette soirée-ci, son ancien père décida de se défouler sur Katerina. Celle-ci pleurait, criait, devant ses deux frères qui insultait cet homme odieux, Dmitri et Alexander qui étaient tout autant épuisés qu'elle, pourtant, ils prenaient toujours la défense de leur sœur bien-aimée. La famille. C'est merveilleux. Katerina commençait à perdre la raison, commençant à pouffer de rire, dire des choses qui n'avaient aucun sens. La démence commençait à s'éprendre d'elle ou alors... Était-elle aux portes de la mort? Son père cassait l'une des bouteilles d'alcool qu'il venait de boire, s'approchant d'elle, lui disant de fermer sa grande gueule alors qu'il enfonçait le tesson au milieu de sa poitrine. Celle-ci cracha du sang sur son père en riant, ayant complètement perdu la raison, alors qu'une voix derrière elle l'interpellait. Son père retira le tesson, il semblait si effrayé et la voix continuait de résonner. '' Katerina Legna. Écoutes-moi. Katerina Legna! '' Ses deux frères semblaient tout aussi tétanisés par la vision d'horreur qui se passait derrière elle. Son père? Il prit la fuite en courant comme un malade, ne pouvant supporter de voir cette insanité. Elle entendait ses frères chuchoter entre-eux, doucement. Ils parlaient de démon, de diable, de Satan même alors qu'ils continuaient de regarder par-dessus son épaule... Était-ce poss...


'' KATERINA LEGNA. Je te donne une chance de vivre, avec immortalité, alors écoutes bien ce que je vais te dire. Ta mère n'est pas morte et je te donne une chance de la retrouver, mais il faudra que tu me rendes un tout petit service chaque année... ''


'' Okay... '' Aveuglée par l'idée de vouloir vivre et pouvoir retrouver sa mère et vivre une vie normale comme avant, elle accepta. D'un coup, sans poser de question. Naïve qu'elle était.


'' Et tu vas commencer ce soir. Pour prouver ta loyauté. ''


'' Okay... ''


Ses yeux devinrent noir. Complètement noir. Puis devant ses frères, paniqués, elle ria, puis ria, puis ria.


Pourtant, à son réveil le lendemain, elle n'était plus attachée à cette chaise. Elle était sur le sol et son corps, toujours à nu, semblait intact. Aucune marque de brûlure, d'égratignures, plus de sang entre ses cuisses, elle inspectait sa poitrine, aucune cicatrice de tesson, mais.. un tatouage y était. Un tatouage étrange et satanique. Elle prit sa tête entre ses mains, les déposant ensuite au sol, puis elle glissa, le haut de son corps tombant dans un liquide assez épais et rouge : le sang. Elle tournait la tête... Puis elle découvrit le cadavre de son frère, Dmitri, puis à sa droite, son autre frère Alexander. Tout à fait morts et vidés de leurs sang, quelques organes étaient étalés sur le sol de la cave. Vide d'émotion, Kat' se levait, enjambant les corps et allant à l'extérieur de la maison. Puis elle s'engagea dans la forêt.


Une nouvelle quête commençait pour elle. Elle était même débutée depuis la veille.


Alors? Cette histoire te semble différente que celle dont elle t'avait tant parlé? Ne t'inquiète pas. Cette histoire, elle ne la raconte à personne, ne te sens pas mal et délaissé.


Retournes plutôt à ta vie inintéressante de macchabée.














Autres*





Pouvoirs


♦ Télékinésie






Elle peut manier des objets et des humains d'un certains poids à sa guise sans avoir de contact physique avec eux. Elle peut projeter des choses à une certaines distances comme elle peut amortir la chute de certains, etc. (Si l'objet ou la personne en question est plus lourde, sa portée sera moins loin). Contrairement à ses autres aptitudes, elle peut se servir de ce pouvoir quand elle veut, où elle veut.








♦ Bonne vision nocturne




Lorsque ses yeux sont complètements noirs, elle a une meilleure vision nocturne que d'habitude.




♦ Surpuissance

Lors de la pleine-lune, lorsqu'elle est incontrôlable, elle obtient une force physique bien plus forte de ce qu'elle a habituellement.  


♦ Immortalité (jusqu'à un certains point)


Que dire ? Elle ne peut pas mourir facilement, la seule façon de la tuer est de.. AHAH, jamais vous ne saurez ! Cherchez si vous êtes si désespéré ! Là est l'un des avantages de sa malédiction.


Sa malédiction


La malédiction dont elle a hérité (en faisant ce pacte avec le grand et puissant et casseur de couille : Satan en personne) consiste qu'à chaque pleine-lune, elle perd la fonction de ses actes, ses yeux deviennent entièrement noir et elle devient une dangereuse adversaire pour ceux qui croiseront malencontreusement son chemin. Elle est violente, avide, d'une grande force et surtout, et aussi, elle doit amasser un nombre suffisant d'âme à la fin de l'année pour les offrir au diable, sinon elle... perd son immortalité et meurt dans d'atroces souffrances.




Tu parles d'une vie. Tuer pour survivre. 


Finalement...




Elle aime :


♦ Enfiler un pyjama et ses pantoufles après une journée à chier ♦ la caféine de bon matin  danser (que ce soit seule partout dans son appart ou dans un nightclub)  l'alcool en bonne compagnie  le sexe (sincèrement, qui aime pas ? Hm ?) 








Elle n'aime pas :




 Se faire comparer à un loup-garou (avec ses histoires de pleines-lunes, toussa)  Les lendemain de veille  La fin de l'année  Son père, qu'elle n'a connu qu'à peine  La moutarde dans son sandwich 


























© Halloween sur Never-Utopia








Revenir en haut Aller en bas
 
Katerina Legna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F/PRIS) KATERINA GRAHAM
» Katerina Petrova
» Kissed by fire ♔ [Deklan & Katerina] (+18 - explicit)
» Everbody's got a secret to hide. | Phoe
» I will always be here for you -> ft Katerina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elfs-School ::  :: Préfecture :: Présentations-
Sauter vers: